Voir le site
Discutez des performances des courses de voile, qu’elles soient réelles ou virtuelles sur ce forum !



  Accueil de ce forum  Rechercher  Aide  Charte
 
 

107 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4
Page Suivante
Auteur Sujet :

L'option Sud est-elle la bonne ?

n°160355
tursiops68​9
Posté le 13-11-2010 à 02:48:02  profil
 

Reprise du message précédent :
Imoca: mon pronostic 1er Roland JOURDAIN (Véolia), 2ème Armel LE CLEACH (Britair), 3ème JP DICK (virbac). J'avantage Britair pour la 2ème place car la probabilité d'avoir un peu plus d'air dans son secteur est plus importante et ils n'ont que 4 MN d'écart (2è-3è) au dernier pointage...

n°160356
tursiops68​9
Posté le 13-11-2010 à 03:46:34  profil
 

Les 4 premiers IMOCA sont quand même bien perplexes sur l'évolution météo avec l'angoisse de la pétole.
Le vent tombe, la mer devient d'huile, les voiles ne savent de quelle amure aller, la coque et le mat se balancent au rytme de la houle... bref la hantise du régatier quand on est dans les premiers! Comme le dit Riou à la vacation vaut mieux pas trop y penser et essayer de faire avancer au mieux le bateau...
Quelle évolution barométrique sur le secteur dans les 12 prochaines heures? Je dirais que si le centre dépressionnaire actuel situé sur les bermudes descend un peu vers le sud, les premiers à toucher du vent d'ouest ou nord ouest (favorable en rapprochement) seraient JP Dick et M Guillemot et ils doivent compter la dessus mais c'est pas sur du tout!

n°160357
tursiops68​9
Posté le 13-11-2010 à 04:00:55  profil
 

voila le lien de carte isobarique le 12 novembre à 12h GMT:
http://www.meteo.fr/temps/domt [...] marin1.gif

n°160358
tursiops68​9
Posté le 13-11-2010 à 04:10:55  profil
 

Au point de 4h00, Britair passe en 2ème position avec un avantage de 13MN sur le 3ème et une vmg un tout petit peu supérieure mais bon, on est quand même dans une incertitude météorologique dans l'arc antillais....

n°160359
tursiops68​9
Posté le 13-11-2010 à 07:37:24  profil
 

Sur le plan météo on a une tres belle zone de marais barométrique au niveau de l'arc antillais (1013Hpa)

n°160361
tursiops68​9
Posté le 13-11-2010 à 08:11:21  profil
 

Imoca: dernier point de 7h40. Ca ne va pas vite avec une vmg entre 1.2 et 1.7 noeuds! 15MN entre les 2ème et le 3ème... Véolia est presque dans la pétole dans la nuit...La météo prévoit du calme vers Antigua ce qui n'arrange pas les concurrents situés à nord...

n°160381
tursiops68​9
Posté le 13-11-2010 à 12:34:44  profil
 

en Imoca au dernier pointage de 11h40, la deuxième place se profile pour Britair avec 22MN d'avance sur Virbac. Le "grapillage" de milles nautiques dans ce petit temps permet d'assurer durant quelques heures un petit avantage...

n°160435
tursiops68​9
Posté le 13-11-2010 à 20:50:28  profil
 

Imoca à 19h40: La messe est dite!
1er, Roland JOURDAIN un grand bravo à cet excellent marin!
2ème Armel LE CLEACH qui a eu raison dans son option de fin de course
Pour le 3ème c'est encore indécis entre DICK et RIOU

n°160438
imondix
Posté le 13-11-2010 à 21:34:34  profil
 

Merci tursiops689 d'avoir pris le relai. Tu fais même les quarts de nuit !
.
Imoca:
" La messe est dite ": d'accord avec toi, à la nuance près que Jourdain est bien près de Basse Terre, qui est très montagneuse et d'où le vent vient, donc sous le vent de laquelle ... il y a moins de vent que si on passe au large. Amusez-vous à zoomer sur l'ile, et regardez par où sont passés les Ultimes qui sont déjà arrivés: ts au large.
En fait, Jourdain est juste un joueur !
Le 3 ème: la paire Dick-Riou va se marquer à la culotte; sinon, celui coupe près de Basse-Terre a perdu.

n°160439
imondix
Posté le 13-11-2010 à 21:43:42  profil
 

Imoca: j'ai oublié de souligner que, maintenant que l'Alizé est établi, les sudistes sont à plus 10 Nd, qd les ouestistes sont entre 7 et 2 ...
L'option n'était pas la bonne pour les Imoca non plus  il s'en sera fallu de ... on va voir, mais de moins de 2 jours, ce qui est déjà bp.
.
Ultimes:
Lamiré a bien largué Miss Escoffier.

n°160443
imondix
Posté le 13-11-2010 à 22:16:36  profil
 

Multis 50:
Roucaryol est maintenant à 65 NM de Lemonchois: vu que c'est du à une différence de potentiel entre les bateaux, ce dernier n'a qu'à se maintenir entre le 2 ème et l'arrivée... sauf si Lapreche, qui revient comme une balle; je pense qu'il va butter sur la même bulle que les autres; de plus, il est sous le vent.
Les trois sudistes: même motif, même punition que les autres sudistes:
comme des balles, mais tp tard, même si c'est plus serré ici.

n°160446
imondix
Posté le 13-11-2010 à 22:39:10  profil
 

Monos 40:
La classe où il se passe qq chose
Troussel est maintenant second à 70 NM de Ruyant ..
Ce coup-ci, ca part vraiment ds tt les sens:
- le 1er persévère vers l'Ouest, au risque de se retrouver sous le vent; il est un peu prisonnier de son option, il ne devrait toucher la rotation au NW que ds 48 h.
Sur la route directe de Troussel: la zone sans vent qui se fini au N de la Guadeloupe. A son Est, une guirlande de gars, dont Pete Goss, font du SW, et donc devrait buter sur la même zone;
Dans ce petit paquet, deux, De Sautuola et Bougard, sentent le danger et va au Sud;
A l'extreme Est, à 1 300 NM du plus à l'Ouest, Joly fait aussi du Sud; lui est tp extreme, mais un comme Angoulevant, aujourd'hui 31 ème, peut tirer son épingle du jeux.
Last but not least, à l'arrière du peloton, ils sont une bonne demi douzaine à avoir virer au Sud.
Ruyant a qd même bp d'avance pour ne pas s'en sortir. Mais, lui et les autres qui le suivent ont, pour ce qu'en disent les prévisions, le choix entre ts peu de vent sur la route directe, et continuer vers l'Ouest et se retrouver sous le vent.
Finalement, je pense que dans cette classe aussi, la route Sud s'avère ne pas être la bonne.
tursiops689: intéresse-toi à cette classe, c'est cornélien

n°160447
kero zen
Posté le 13-11-2010 à 22:41:17  profil
 

Citation:

En fait, Jourdain est juste un joueur !


Je serais quand même très très surpris qu'un skipper comme Roland Jourdain prenne le risque de jouer une seconde victoire dans la Route du Rhum à quitte ou double. Son avance sur ses poursuivants est suffisamment importante pour qu'il accepte d'aller un peu moins vite. Mais il n'aurait sûrement pas opté pour ce choix qui paraît risqué s'il n'était pas certain de maitriser les flux dans cette zone. Il a fait le plus dur, la victoire est à portée de main, il ne va pas mettre par terre tout ce travail d'équipe pour s'amuser.


---------------
Palme d'Or de Dingoville pour la Poésie
n°160456
tursiops68​9
Posté le 13-11-2010 à 23:31:07  profil
 

Oui je ne pense pas que Jourdain soit "juste un joueur" après une traversée de l'Atlantique et une victoire à la clé! C'est juste le meilleur cette fois ci!
Pour les abords de basse terre sous le vent d'une île, il peut y avoir des effet de brises thermiques ou de vent "retour" pendant la journée mais les navigateurs en IMOCA savent se faufiler dans ces conditions d'autant qu'ils connaissent leurs position respectives. Ce n'est pas comme si ils se voyaient à quelques milles où là le sens du régatier et de l'analyse des risées sous le vent est primordial pour passer devant à la bouée de Basse Terre! Ils ne sont quand même pas bord à bord...

n°160459
tursiops68​9
Posté le 13-11-2010 à 23:43:28  profil
 

La vidéo se Roland JOURDAIN sur le site officiel est super! Merci d'avoir pris ta caméra quelques minutes pour nous faire partager ce moment où les premiers bateaux accompagnateurs viennent te suivre... T'es le meilleur et un grand BRAVO à toi!

n°160460
tursiops68​9
Posté le 13-11-2010 à 23:49:58  profil
 

IMOCA est un acronyme pour International Monohull Open Class Association juste pour ceux qui ne savaient pas ....

n°160506
tursiops68​9
Posté le 14-11-2010 à 21:19:32  profil
 

en Imoca le plus serré aura été entre le 3ème et le 4 ème...
Bravo à Marc GUILLEMOT (Safran) pour sa troisième place et une arrivée par le nord plus directe...

Jean Pierre DICK s'est probablement fait "avoir" en choisissant des bords près de la cote sous le vent dans du calme alors qu'il fallait s'éloigner peut être un peu de quelques milles pour avoir un peu de vent et faire avancer son bateau.... la trajectoire et stratégie s'observent très bien sur la carte actualisée en direct pres de Basse Terre!

En observant bien cette trajectoire, tout s'est joué vers 17h30 heure française ou Safran est arrivé quasi en même temps que Virbac au nord ouest de la Guadeloupe. Guillemot a croisé devant l'autre de seulement quelques milles et la seule option de Dick était d'essayer avec un bord à terre mais bon ca n'est pas passé.... C'est vraiment de la régate bord à bord après une traversée océanique. Bravo les gars l'un comme l'autre vous avez notre admiration de passionnés!


Message édité par tursiops689 le 14-11-2010 à 21:33:35
n°160507
imondix
Posté le 14-11-2010 à 21:43:35  profil
 

C'est vrai qu'il y a de quoi se poser des questions: les deux premiers ont ont rasé la côte sous le vent de Basse Terre, et, comme dit tursiops689, l'avoir fait a peut-être coûté la troisième place à Dick.
Promis, qd j'ai écris : " En fait, Jourdain est juste un joueur ! ", il manquait à la fin: " ;-) ".
Les Monos 60 auront offert le spectacle jusqu'au bout.

n°160509
imondix
Posté le 14-11-2010 à 22:18:51  profil
 

Multis 50:
Y a un truc: Lemonchois est à la latitude de l'ile, mais à 70 NM à l'Est !?
Peut-être que les instructions de course ne disent que : " la bouée au large de Basse Terre (la ville) à laisser tribord ", et n'oblige pas à faire le tour de l'ile par le N. Si c'est le cas, Lemonchois peu allé chercher cette bouée en laissant l'ile au N, faire demi tour autour de la bouée, et allé à PTP. Je ne sait pas si ça s'est jamais fait ?
Si Lemonchois prend cette option, qui a l'avantage de toujours avoir du vent, le second, Roucaryol, à 40 NM derrière lui, peu contourner l'ile " normalement ", hiitoire de ne pas être derrière le 1er; il n'a rien à perdre, le troisième, Laperche, est à 150 NM de l'ile; mais je pense que la route est plus longue. En revanche, je crois me souvenir qu'entre les iles, il y a un courant d'W en Est, plus conséquent au Sud qu'au N de la Guadeloupe, que seul Lemonchois va devoir affronter; mais maintenant que l'Alizé est rétabli, pour des bateaux rapides comme les multis 50, ça n'a plus d'importance.
Cette classe aussi aura fait durer le suspens !

n°160512
imondix
Posté le 14-11-2010 à 22:30:16  profil
 

Multis 50: merde, j'en oubliais les sudistes !
Hier, 'écrivais: " Les trois sudistes: même motif, même punition que les autres sudistes: comme des balles, mais tp tard, même si c'est plus serré ici. ": et bien je me suis planté, une fois de plus: Fequet, à l'ESE de l'ile, en est à peu près à la même distance que Laperche, au Nord !
Et que le nordiste va à 2 Nd, alors que sudiste à 10 !!
Je n'ose pus faire de pronostic pour la troisième place.

n°160518
imondix
Posté le 14-11-2010 à 22:55:22  profil
 

Monos 40:
les paris sont ouverts là aussi !
Ruyant a virer ds la nuit pour le Sud, bien plus tôt que je ne le prévoyais, et se retrouve avec Troussel à 100 NM dans son babord, à peine en retard !
Derrière, la plupart ont viré au Sud, mais d'autres, comme Manuard et Noblet, persévèrent vers l'Ouest. Il semble qu'il y ai plus de vent par là-bas que sur la route directe.
J'ose écrire que les sudistes, Pete Goss en tête, sont tp en retard, car ils devraient avoir moins de vent que le paquet de tête.

n°160551
imondix
Posté le 15-11-2010 à 07:53:32  profil
 

Multis 50:
bon, ben, je racontais n'importe quoi, mais il faudra qu'on m'explique pourquoi Lemonchois est allé si à l'Est de l'ile, et surtout pourquoi Roucaryol l'a suivi.
.
Monos 40:
Troussel a perdu du terrain, pour la première fois depuis longtemps. C'est plutôt Ruyant qui va plus vite que t le monde.

n°160563
imondix
Posté le 15-11-2010 à 19:37:14  profil
 

Ultimes, il en reste:
Monet est arrivé, en ayant plus rien à manger ou presque. Ca ralenti de combien, 10 Kg de bouffe en plus, sur un Ultime ?
Les deux derniers sont à 11 nd de moyenne sur 24h. Qqun peut comparer avec la même donnée pour Groupama les derniers jours ?

n°160566
imondix
Posté le 15-11-2010 à 19:51:21  profil
 

Multis 50:
Extraits du bulletin météo: " Derrière L. Lemanchois, la progression des trois poursuivants se fait dans un flux de NE force 3-4 bft. Ces concurrents, arrivés par trois routes bien différentes, doivent négocier au mieux le contournement de l’île en évitant les zones de molles présentes sous le vent et composer avec la levée des brises.
Pour les plus attardés, positionnés au sud-est de l’arc Antillais, l’alizé est toujours présent et irrégulier. Cette situation va persister pour les prochaines 48h jusqu’à la Guadeloupe. "
.
La carte,  avec les données du flot de 16h, date par rapport au reste du site: sur la carte, Lemonchois est à la bouée de Basse-Terre, sur le site, il a fini son doublé. Bravo l'artiste.
Laperche le nordiste s'est fait chipé la troisième place par Fequet le sudiste; dommage, j'aimais bien son option. Mais ça illustre que la route, au bout du compte, en fait ...

n°160594
imondix
Posté le 15-11-2010 à 23:48:30  profil
 

Monos 40:
Ruyant est entre Troussel et l'ile, 60 NM les séparent, lAlizé est à peu près établi: c'est fini.
.
Une bien belle édition.

n°160636
imondix
Posté le 16-11-2010 à 22:27:54  profil
 

Je n'arrive pas à synthétiser.
Je pense que, quelque soit la classe, il y avait deux mouvements :
un premier, vers le Sud, pour tourner avec l'A,
un deuxième, vers l'WSW, pour rejoindre l'orthodromie.
Bref, ce qu'a fait Camas.
Profiter d'une opportunité, mais ne pas s'y enfermer, rester critique sur ce qu'on fait; même si, par chance, la tactique pousse à prendre a même décision.
même pour les plus lents, les monos 40, pour qui le détour par la route des Alizés est la plus intéressante, rester au Sud n'aura pas payé: xls voit Pete Goss arrivé 3 jours après Ruyant.
" The milk run ", la tournée du laitier, Europe, iles atlantiques, Antilles, Bermudes et retour, est bonne pour les plaisanciers.
Si la RdR arrivait en Martinique, ce serait bp plus serré; mais avec des " si " ...
Un bien beau papier: " Baleine sous sillon ":
http://www.routedurhum-labanqu [...] classe=101

n°160726
imondix
Posté le 17-11-2010 à 23:17:37  profil
 

PLus  de champs de vent, débrouille toi avec le bulletin:
" Mercredi En marge de la dépression orageuse centrée entre les Antilles et les Açores, l’alizé de NE force 4 se maintient jusqu’à 700 km des côtes de la Guadeloupe. A l’approche de l’arc antillais, ce vent favorise toujours la progression des premiers de la flotte Class 40. "
.
L'or et l'argent sont attribués; en revanche, pour le bronze, ils sont 4 en 20 miles, à 200 miles de l'ile !
.
Les sudistes vont moins vitre que la tête de la flotte: l'option Sud n'était pas la bonne.

n°160777
imondix
Posté le 18-11-2010 à 23:29:24  profil
 

Multis 50:
Il y avait un trainard, tt s'explique:
http://www.routedurhum-labanqu [...] &news=3789
Plus de safran, et les terriens qui vous aident sans être sollicités.
Putain de sport mécanique. Putain de sport.

n°160779
imondix
Posté le 19-11-2010 à 00:03:18  profil
 

Allez, au taf: Monos 40:
Météo tjs aussi hiératique, un jour affaiblissant l'Alizé, dur pour les sudistes, un autre avec du vent faible au Nord.
Le 4ème sera arrivé 4 minutes après le 3 ème, soit 0,015 % moins vite ...
Les deux premiers n'auront pas débordé sous le vent de l'ile, mais les deux suivants, si.
A 20h, le 7ème est à 50 NM, le suivant à 230.
Le 1er sudiste, Pete Goss, 17 ème à 400 NM; le deuxiéme sudiste est à 300 NM de lui.
Mon poulain qui était parti à l'W, Nannini: 25 ème à 480;
le dernier, à 1 300 NM; je viens d'écouter sa dernière vacation, du 14: pourri embarquer un passager clandestin tellement il a de bouffe, envisage de passer par dessus la dep ! Ce qu'il n'a finalement pas fait, il vient de virer au Sud.
Van Veynbergh est aussi en retard qu'à l'Ouest de l'orhodromie, mais il est seul à cette distance de l'arrivée, donc pas de comparaison possible.
Ds le peloton,pas d'options. Compréhensible.

n°160817
imondix
Posté le 19-11-2010 à 23:26:25  profil
 

RAS ?

 Page :   1  2  3  4
Page Suivante

Aller à :